Apprentissage du piano : quelle voie choisir ?

Afin de tenter de répondre aux questions que pourraient se poser certaines personnes qui hésitent à se lancer, ou viennent tout juste de le faire, je vais maintenant commencer une série d’articles dont le thème sera « comment bien commencer son apprentissage au piano ».

Avant d’entrer dans le vif du sujet, une précision pour ceux qui en douteraient encore : on peut commencer le piano à n’importe quel âge ! De plus en plus de personnes s’y mettent d’ailleurs après leurs pensions. Il est bien sûr préférable de commencer le plus tôt possible, mais vous pourrez obtenir de très bons résultats même en commençant tard.

Maintenant que cette précision est donnée, entrons dans le vif du sujet !

1, 2, 3, c’est parti !

Pour jouer du piano, il vous faut… un piano bien sûr ! Le choix est important mais je n’en parlerai pas ici, car cette question mérite plusieurs articles à elle seule. Par contre, il vous faudra aussi choisir la manière d’apprendre. Il existe trois voies possibles :

1. Avec un professeur

Un professeur est quelqu’un qui vous suivra régulièrement et vous guidera dans votre étude du piano. Il peut s’agir d’un professeur d’académie, d’un professeur particulier ou d’une connaissance ayant déjà un bon parcours pianistique et qui souhaite vous aider (attention toutefois à ce que le suivi soit régulier, sinon cela ne rentre pas dans la catégorie « avec professeur »).

Les cours ne seront pas les mêmes si vous choisissez un professeur particulier ou un professeur en académie ; nous en reparlerons.

Photo piano

Comment commencer votre apprentissage ?

2. En suivant une méthode pour piano

Il existe de nombreuses méthodes vous initiant à la pratique du piano. Les méthodes peuvent se présenter sous de nombreuses formes : livres, vidéos, cours sur internet…

Les méthodes possèdent plusieurs points communs avec un professeur, notamment le fait que votre apprentissage soit guidé et qu’on vous fournisse les notions nécessaires au fur et à mesure, afin de ne pas vous surcharger. Néanmoins, nous observerons les différences qu’il existe entre une méthode et un professeur.

3. En autodidacte

Ici, c’est vous qui maîtrisez tout : le choix des morceaux, le temps que vous passez dessus, le résultat souhaité… Vous jouissez d’une liberté maximale, mais cela pourrait se retourner contre vous : choix d’un morceau trop compliqué, mauvaise technique, etc. Nous verrons ensemble ce à quoi il faut rester vigilant.

Je ne détaille pas plus pour le moment, nous analyserons ça plus en profondeur dans les articles qui vont suivre !

Ce n’est pas tout

Certains professeur et/ou méthodes se révéleront peut-être légèrement plus efficaces mais vos progrès dépendront avant tout du temps que vous consacrez à votre instrument, et du sérieux avec lequel vous pratiquez !

J’ai écrit un article à ce sujet, je vous invite à le lire : quels progrès attendre de votre pratique ?

Il est également important de jouer régulièrement afin de progresser visiblement. Préférez jouer 30 minutes tous les jours que 3h exclusivement le week-end !

7 commentaires

  1. Snoopy

    Moi, mon parcours, ça a été 10 ans en autodidacte, 8 mois avec un prof (que j’ai trouvé moyen) et 1 an de méthode pour piano (la méthode Colin). Et par rapport à mon expérience, ben je déconseille très fortement la méthode 3 : autodidacte. Je ne dirais pas que j’ai perdu 10 ans, mais presque.

    Et effectivement, un truc super important, c’est de pratiquer régulièrement et correctement, car pratiquer de façon incorrect, c’est contre productif car on prend de mauvaises habitudes. Malheureusement, seul un prof compétent saura guider l’élève et le corriger. C’est la limite principale des méthodes.

    Donc, en 1) le prof si vous en avez les moyens et si vous arrivez à trouver le bon (tiens, c’est un sujet d’article, ça : à quoi reconnait-on un bon prof ?) , et en 2) une méthode, à condition d’être discipliné et méthodique. Autodidacte… à moins d’être un génie, renoncez… D’ailleurs, même les génies comme Mozart ou Chopin ont eu des profs…

    Et toi, Fnor, c’est quoi ton parcours ? Parce que l’auteur de ce site prodigue des super conseils, mais reste quand même super mystérieux ! Allez, découvre-toi : quel est ton parcours ? quel est ton répertoire de prédilection ? Comment tu travailles ? On veut tout savoir de toi !

    Répondre
    • Fnor

      Je suis content de voir que les articles que j’ai prévu – et qui seront publiés dans les semaines à venir – reprennent et développe les idées que tu évoques ici. Je n’en dis pas davantage afin de ne pas gâcher la suite :)

      Au niveau de mon parcours c’est vrai que j’en ai assez peu dit. Cela fait un peu plus de trois ans que je joue du piano, et j’ai toujours eu un professeur (deux différents jusqu’à maintenant). Cependant je travaille également beaucoup de mon côté des morceaux que mon professeur n’a jamais vu : le temps est limité et on ne sait pas tout faire au cours d’un cours. La plupart des conseils proviennent de mes cours, mais certains viennent de ce que j’ai pu lire sur internet ou même apprendre sur le tas (c’est en forgeant qu’on devient forgeron).

      Cela mériterait certainement un article plus détaillé. Je le mets sur la liste car je ne manque pas d’idées en ce moment !

  2. pianocachou

    Avez vous des partitions de musique de film triées par difficulté?
    Comment imprimer vos morceaux?
    Ex le dernier paru en vidéo, qui est très joli
    Merci de votre service
    Cordialement

    Répondre
    • Fnor

      Les seules listes de morceaux triés par difficulté sont publiées sur ce site. Il n’y en a pour le moment que pour les pièces classiques mais si j’en découvre d’autres je les publierai.

      Pour les partitions, je n’ai pas l’intention de les mettre sur Humeur Piano car ce n’est pas un site de téléchargement de partitions. J’essayerai par contre de compiler le nom de sites où l’on peut trouver des partitions gratuitement.

      Pour ce qui est du morceau de la vidéo en question, je n’ai malheureusement pas la partition et je ne suis même pas sûr qu’elle ait été distribuée…

  3. Daven

    Merci à humeur piano, pour tout : le book des accords, les conseils, etc. En fait, j’apprends le piano « sur le tard » et en autodidacte pour le moment. J’ai commencé par les partitions simplifiées trouvées sur internet et en ce moment, je tente des choses un poil plus compliquées (beaucoup pour moi….) comme le morceau ‘india song » que j’étudie depuis peu. Il me pose des pb, les doigtés, le rythme ternaire….Mon passé lointain de guitariste amateur me sert un peu quand même mais si quelqu’un peut me donner quelques conseils sur ce morceau….En tout cas, encore merci à H.P et bonne musique à tout le monde.
    Daven.

    Répondre
  4. Yoda

    Merci à humeur au piano c’est la première foi que je m’exprime alors je me présente:
    J’ai 60 ans, j’ai débuté l’étude du solfège en 2012. Mon fils a arrêté le piano alors plutôt que de le revendre je me suis inscrit à l’académie de musique qui compte 3 an d »étude du solfège pour les adultes et 5ans en piano. La première année on n’a pas droit à de la pratique alors j’ai essayé chez moi avec la méthode A Arron de mon fils. En deuxième solfège donc en première piano je me suis rendu comte qu’apprendre en autodidacte c’est avent tout acquérir de mauvaises habitude difficile a corrigé ensuite. Donc pour moi rien de tel qu’avec un prof même si ce n’est que 30 minutes par semaine.Et oui le piano et la guitare sont les instruments les plus prisés alors il y a un manque de prof et de piano, on n’est deux élèves par prof pour une heure de cours.

    Répondre
    • Fnor

      Bonjour Yoda, et merci pour ton commentaire !

      Je suppose que tu es en Belgique (sinon on ne parlerait probablement pas d’académie). Si c’est le cas, un cours d’une heure pour deux élèves me semble standard partout à moins de passer en transition où l’on a une heure tout seul, mais c’est nettement plus demandant car c’est principalement destiné à ceux qui envisage une carrière dans la musique en préparation pour le conservatoire.

Laisser un commentaire

Attention : veillez à ce que votre commentaire soit lié à cette article, sinon il pourrait ne pas être publié. S'il n'est pas relié, vous pouvez utiliser le forum ou le formulaire de contact.