Bilan du défi lecture à vue

Fin décembre 2010 je lançais un « défi lecture à vue » qui consistait à jouer un morceau en lecture à vue par jour, durant un mois. C’est maintenant l’heure de revenir sur mes motivations et de faire le bilan du défi !

Pourquoi un « défi lecture à vue » ?

Lecture à vue

Perdu dans votre lecture à vue ?

Cela fait longtemps que je sais que le déchiffrage – la lecture d’une partition – est un de mes gros points faible. Pour jouer correctement un morceau j’ai besoin de le mémoriser. Quand ma prof me demande de jouer un nouveau morceau au cours, le résultat est assez désastreux.

Je sais qu’il n’est pas nécessaire d’être un as en lecture à vue pour être un bon pianiste, mais tout est lié. Mieux déchiffrer, c’est pouvoir apprendre un morceau plus rapidement. Et si on apprend ses morceaux rapidement, on peut en apprendre un plus grand nombre sur une période donnée, et donc on est confronté à un plus grand nombre de difficultés, techniques ou autre. Apprendre plus rapidement, c’est aussi améliorer l’apprentissage « mécanique » pour pouvoir se concentrer sur l’interprétation.

Au mois de novembre j’avais demandé à ma prof si elle pouvait me conseiller pour améliorer ma lecture. Après m’avoir fait jouer deux morceaux, elle m’a recommandé de prendre un recueil pour débutant et de tenter de jouer les morceaux à vue. J’ai donc été m’en procurer un, « Les joies de la première année de piano » de D. Agay.

Mais en deux mois, je ne l’ai ouvert que deux fois ! Il fallait que j’intègre cette lecture à vue dans mes habitudes : un morceau par jour, c’est vite fait ! Etant donné que j’avais aussi un site consacré au piano, je me suis dit qu’il serait intéressant de partager l’expérience avec vous. Et mieux, de vous faire participer ! C’est comme ça qu’est né l’idée du défi lecture à vue.

Le bilan

Pour rappel, le but du défi était de jouer un morceau en lecture à vue par jour, durant un mois. Pour ma part j’en ai joué 34, mission accomplie donc.

Bien que ces morceaux étaient loin du niveau de ce que je joue habituellement, j’ai eu l’impression de beaucoup avancer. Jouer plus d’une trentaine de morceaux ça change des mois où on s’acharne sur un ou deux morceaux pour en venir à bout.

J’ai continué à apprendre les morceaux pour le cours de piano, et j’ai d’ailleurs l’impression que ce défi m’a aidé pour le déchiffrage des nouveaux morceaux. Rien de miraculeux, mais c’est très encourageant.

Pour avoir tous les détails de mon ressenti, vous pouvez regarder le bilan intermédiaire. Les morceaux que j’ai joué dernièrement étaient légèrement plus compliqué (fin du recueil) mais mes sentiments n’ont pas changés.

Je vais aussi profiter de l’expérience acquise pour publier un article sur la lecture à vue, les erreurs à éviter… tout ce que j’ai appris ce mois-ci. Si vous avez quelque-chose à demander ou à rajouter, utilisez les commentaires ;)

On recommence ?

Le fait d’avoir pratiqué cela sous forme de défi, d’avoir été suivi et accompagné m’a motivé tout au long du mois. C’est donc certainement un expérience que je recommencerai, mais le « sujet » sera probablement différent pour varier les plaisirs.

J’ai déjà quelques pistes, mais avez-vous des idées de défi qui seraient intéressants ?

Crédit photo : allyaubry

10 commentaires

  1. Elwaly

    Ca fait vraiment plaisir de voir ta réalisation – note de 34/30 ;).
    Je trouve que c’est vachement intéressant d’inclure de la pratique dans ce blog. Cela même me fait penser à lancer un blog où je testerai quelques conseils que je donne sur MrBlogueur. C’est une façon de concrétiser ces conseils, et cela donnera d’autres idées d’articles, de contenus à rajouter pour mes lecteurs.
    Félicitations pour cet exploit!

    Répondre
  2. Loreen

    Je me posais aussi la même question que Kyraan. Comment as-tu procéder ? Lecture à vue , aux deux mains, tempo régulier sans s’arrêter ? mains séparées, etc…. Cela me permettrait peut-être de m’y mettre aussi mais peut-être pas tous les jours….enfin, voilà, tout dépend un peu. Mais j’aimerais bien savoir comment tu faisais, combien de temps tu y consacrais et si tu jouais le morceau plusieurs fois par ex.
    Merci!

    Répondre
  3. Kyraan

    Je vois que tu as relevé le défi haut la main ; Félicitations !

    Si tu es allé aussi loin dans ton recueil, c’est que tu as dû rencontrer des morceaux assez complexes pour une lecture à vue. Comment t’y prenais-tu lorsque c’était le cas ? Mains séparées, tempo lent, pré-lecture ?

    Pour ma part, j’ai lu à peu près une vingtaine de petits morceaux (10 à 25 mesures) dont certains en doublon (ceux que j’ai appréciés). Je n’ai pas constamment tenu le rythme de 1 morceau par jour, surtout à la mi-janvier, mais je suis satisfait.
    J’ai d’ailleurs pu commencer un morceau que j’adore et que je n’étais pas capable de jouer il y a quelques mois (Concerning hobbits), et j’arrive à suivre la partition quand je le joue ! Victoire !!

    Je compte continuer cet entrainement quotidien parce qu’il est très encourageant de se voir progresser, surtout lorsqu’on est soutenu moralement comme je le suis par à ce site. Merci !

    Répondre
    • Fnor

      @Kyraan
      Effectivement j’ai été assez loin. Le livre comporte 80 morceaux et j’en avais déjà joué 37 (les plus faciles) avant le début du défi, donc il ne m’en reste que 9 à jouer. Cependant j’évitais tout de même le plus difficile. Par exemple un morceau avec 6 bémols que j’ai soigneusement évité car je ne me sentais pas capable de mettre tous les bémols à vue.

      Mon but était de jouer le morceaux, donc jamais de travail MS, j’essayais de les jouer directement. Avec un tempo très lent évidemment. Avant de commencer le morceau je jetais un oeil à la partition afin de voir comment entraient les mains, si des parties se répétaient…

      J’avoue ne pas y être toujours arrivé du premier coup, donc je me reprenais et je jouais le morceau en entier une fois que ça allait mieux.

  4. Loreen

    Ah oui, les défis…heu…tu veux qq chose technique ou peu importe ? Sinon, les gens qui le souhaitent choisissent un morceau d’un compositeur (le même pour tous) et l’apprend et ensuite, le fait écouter aux autres. J’avais fait ça une fois sur un forum avec Tiersen :)
    sinon, je vais y réfléchir :)

    Répondre
    • Fnor

      @Loreen
      C’est une idée, mais ça pose pas mal de problèmes : on ne peut pas demander à quelqu’un qui joue depuis quelques mois de jouer la même chose que quelqu’un qui joue depuis 5 ans. Soit ce sera trop simple pour l’un, soit trop dur pour l’autre. Il y a aussi le problème des enregistrements…

      L’idéal serait un exercice que chacun peut adapter à son niveau (certains allant plus loin que d’autres) et où on s’évalue soi-même, comme c’est le cas ici. Mais on a encore du temps pour trouver.

  5. Loreen

    rectificatif : j’ai été relire ton article sur le défi et donc, j’ai qq réponses àmes questions lol…Suis enrhumée….j’aurais du relire l’article avant de poster ici ;)
    Une des questions qui restent en suspens : tu faisais l’exercice plusieurs fois avec le même morceau le même jour ou tu en prenais un, tu le faisais et tu passais au suivant le lendemain ? Merciii!

    Répondre
    • Fnor

      @Loreen
      Normalement non, je ne revenais pas sur des morceaux car sinon j’ai tendance à utiliser de plus en plus la mémoire ce qui n’était pas le but. Je les travaillais donc en une séance.

      Il y a eu quelques exceptions (disons environ 5 morceaux) où je suis revenu dessus pour les rejouer. Mais c’était des morceaux que j’avais à peine essayé, et je n’y revenais qu’après plusieurs jours voire semaines de sorte que je ne m’en souvienne pas vraiment.

  6. Loreen

    @Loreen
    Zut…et j’ai oublié d’ajouter (désolée pour la multitude de messages …hum….) qu’il y a qq temps, j’avais acheté le « guide du lecteur » justement, pour faire de la lecture à vue avec des morceaux « faciles »….bon, je vais peut-êtr le ressortir même si ce ne sont pas des « morceaux » à proprement parler.

    Répondre
  7. Morgan

    Felicitations pour ton travail, je joue moi-meme du piano sans prof, pour me defouler, et dechiffrer une partition me demande un temps considerable, je suis toujours sidéré de voir comment certains geants du piano peuvent se lancer dans un morceau de chopin ou liszt sans jamais l’avoir lu avant.

    Amitiés.

    Répondre

Laisser un commentaire

Attention : veillez à ce que votre commentaire soit lié à cette article, sinon il pourrait ne pas être publié. S'il n'est pas relié, vous pouvez utiliser le forum ou le formulaire de contact.