Savez-vous compter ?

Vous avez peut-être déjà entendu quelqu’un vous conseiller de « compter » au piano… et vous ne l’avez probablement pas fait. Pourtant lorsqu’on l’applique correctement, compter en musique est un excellent conseil, mais il est souvent trop peu ou mal expliqué. Je vais remédier à ce problème !

Pourquoi compter en musique ?

Compter en musique vous permet de vérifier que vous maîtrisez les rythmes et que vous jouez les notes au bon moment. Pas besoin d’un prof ou d’une oreille externe, vous pouvez le vérifier vous-même.

Cela évite les problèmes des rythmes joués de mémoire parce qu’on a déjà entendu les morceaux. C’est également un bon moyen pour travailler la régularité de vos rythmes.

En fait compter est assez simple, mais on explique rarement comment le faire correctement. C’est plutôt « vas-y, compte » et vous essayez tant bien que mal pour finalement abandonner soit car vous n’y arrivez pas, soit car vous n’en voyez pas l’intérêt.

J’avoue qu’apprendre à compter n’est pas la chose la plus plaisante, mais c’est un bon investissement. Une fois que vous aurez appris vous retomberez facilement sur vos pattes quelque soit le morceau.

Comment compter en musique ?

Je vous conseille de toujours commencer à compter le rythme le plus rapide de votre morceau. Il y a une raison simple à cela : les notes tomberont toujours en même temps que votre compte, il n’y aura pas de notes « entre deux ».

Par exemple si vous devez jouer quatre croches :

  • en comptant les croches vous compterez 1 2 3 4 et jouerez une note sur chaque chiffre
  • en comptant les noires vous compterez 1 2 et vous devrez jouer une note une sur le 1, une note entre le 1 et le 2, une note sur le 2 et une note après le 2. Deux notes ne tombent pas sur un chiffre.

Comme vous le voyez c’est plus compliqué d’utiliser un rythme lent et vous risquez de vous emmêler les pinceaux. C’est pourquoi je vous conseille de commencer par le rythme le plus rapide du morceau (souvent une croche ou double croche) puis de prendre des rythmes de plus en plus lent lorsque vous êtes à l’aise.

Jusqu’à combien dois-je compter ?

C’est comme vous préférez. Généralement on recommence à chaque mesure pour les rythmes lents (noires), et à chaque temps rythmes rapides (doubles croches).

Ainsi si vous jouez des noires vous compterez « 1, 2, 1, 2 » en 2/4, « 1, 2, 3, 1, 2, 3 » en 3/4 etc.

Pour des croches, ce sera plutôt « 1, 2, 3, 4, 1, 2, 3, 4 … ». Mais ce n’est pas obligatoire, vous pouvez compter jusque 8 si vous le voulez.

Evitez tout de même d’aller jusqu’à de grands nombres, le but n’est pas de prouver que vous savez compter ;)

22 commentaires

  1. Loreen

    Super important de compter….Mes deux premières profs de piano ne le faisaient pas systématiquement au cours….ce n’est que l’an dernier que ma nouvelle prof m’a « obligée » à compter. Donc, ….comptez !!! :)

    Répondre
  2. Poulpette

    Compter, oui… mais intelligemment et dans un but précis. :)
    Lorsqu’on travaille, l’idéal est de compter avec le métronome. Sans lui, un débutant pourra compter autant qu’il veut, il risquera bien souvent de ne pas être en place, car compter régulièrement tout en jouant n’est pas chose facile au départ.
    Compter peut également permettre de se concentrer sur autre chose que les notes, ce qui est une bonne chose lorsque l’on attaque en profondeur le travail de sécurisation d’un morceau.

    Répondre
  3. Snoopy

    Pour les croches, j’ai un truc : il faut compter 1 et 2 et 3 et 4 et 1 et ….

    Exemple, pour jouer noire-croche-croche-noire-noire, il faut compter 1 – 2 et 3 – 4 – 1…

    Répondre
    • Fnor

      Très bon truc ! Je m’en sers également, mais j’ai oublié d’en parler en rédigeant l’article.

  4. stefany

    Je ne compte pas vraiment, le métronome le fait pour moi; par contre je note les pulsations sur la partition quand le rythme est compliqué ….

    Répondre
  5. manoel

    Les 2 chose sont très utiles: compter et utiliser le métronome.
    Pour compter, on peut aussi compter « à la croche », c’est à dire p.ex. dans un e mesure à 4 temps, tu comptes les 8 croches; ou même à la double croche…

    Répondre
    • Fnor

      C’est bien ce que je conseil dans l’article, compter d’abord au rythme le plus rapide :)

  6. Mélodine

    Snoopy :
    Pour les croches, j’ai un truc : il faut compter 1 et 2 et 3 et 4 et 1 et ….
    Exemple, pour jouer noire-croche-croche-noire-noire, il faut compter 1 – 2 et 3 – 4 – 1…

    Pour les double-croches, j’ai également un truc : 1 et aussi 2 et aussi 3 et aussi 4 et …

    ;)

    Répondre
  7. Nico

    moi, je compte constament quand je joue. Je calcule à la croche (1 ,2, 3, 4, 5, 6, 7, 8), (2, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8), (3, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8)… ect. Avec le haut de mon corps je suis les plusations sur les temps forts (1,3,5,7). Au début ça peut parraître un peu fastidieux, mais avec le temps ça devient naturel.

    Répondre
  8. Bernard Larocque

    Je voudrais un registre pour compter le temps avec la base 2/4 3/4 et 4/4 6/8 9/8 et surtout 2/2 4/2 Coomment démeler tout cela lorsque qu’on regarde des partitions de guitare argentine avec des croches des triples croches en 2/2 4/2 etc etc..

    Répondre
    • Fnor

      Bonsoir,

      Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris la question (un registre ?) mais on apprend généralement à battre la mesure (ou au moins marquer la pulsation) pour s’y retrouver rythmiquement.

      Pour le 2/2, 4/2, etc. Il faut en fait se dire qu’une mesure en x/2 comprend x blanches. En effet, les pulsations sont basées sur la blanche et pas sur la noire. Du coup, on peut voir ça comme une mesure deux fois plus rapide…

      On peut réécrire une mesure de 2/2 vers 2/4, il faut diviser chaque temps par deux : blanche devient noire, noire devient croche, etc. ;)

  9. Moinonyme

    Bonjour! Super site, mais j’ai un petit souci:
    j’étudie une sonate de Scarlatti ( la K380, super mignonne :3) et pour l’instant, j’essaie de trouver une manière méthodique de compter les doubles/triples croches, comme celle de la première mesure (main droite). Mon professeur de piano m’a donné un moyen de compter, mais je ne m’en rappelle pas (ou j’ai une mémoire pourrie ^^°) et comme certaines notes sont pointées, je ne m’y retrouve plus et je ne suis pas satisfaite de ma propre manière de compter (c’est une mesure à 3 temps).
    Si quelqu’un pouvait me donner la bonne méthode, ça serait gentil ^^
    Merci!

    Répondre
  10. Julien

    Hello!
    Je suis tombé sur ton site par hasard. Il est super bien fait, et tous les points que tu abordes sont fondamentaux, quelque soient les styles. Je me te à dire ça à mes élèves toutes la journée, et ça fait plaisir de voir que certaines personnes ne lâchent rien comme moi !
    Bonne continuation à toi ! :)

    Répondre
  11. levy rachel

    Bon d’accord compter c’est important. Mais lorsque l’on débute, où trouver l’indication de réglage du métronome pour travailler. je voudrais être sure de bien choisir le bon tempo.
    merci.

    Répondre
    • Fnor

      C’est indiqué sur chaque partition, soit par une indication chiffrée, soit par un terme italien. J’en parle ici.

  12. rachel

    @Fnor merci pour la réponse. Je suis toute nouvelle abonnée et je n’avais pas encore fait le tour de toutes les richesses du site. Le mal est réparé …. encore merci d’avoir pris quelques minutes pour me répondre.
    je retourne à l’article et travailler travailler travailler !!!

    Répondre
  13. Ludwig

    En ce qui concerne les « tournes » ? Faut-il les compter ? Pour 8 mesures de tournes en plan A par ex, puis plan B de nouveau 8 mesures. Je connais la technique : 1, 2, 3, 4, | 2, 2, 3, 4 | 3,2,3,4 | 4,2,3,4 | 5,2,3,4 etc. jusqu’à 8 et on reprend. Je ne sais pas si c’est une bonne technique. Je ne l’utilise pas j’en ai juste entendu parlé. Mais personnellement j’ai un problème avec les tournes, des idées ?

    Répondre
    • Fnor

      Personnellement, les seules fois où j’utilise cette technique sont quand je joue en groupe et que je ne dois personnellement jouer, mais qu’il faut bien compter les mesures pour rester en rythme avec les autres… pour le reste, je pense que 1, 2, 3, 4… suffit. Pour moi du moins !

  14. daniel

    Bonjour !!

    La ou ca ce complique pour moi c’est les croche pointé !!!
    comment on fait sans avoir envie de cassé la gueule de son voisin ??

    Daniel

    Répondre
    • Fnor

      La seule technique que je peux expliquer simplement (les autres seront pour des articles plus complets ou des vidéos) serait de repartir de quatre doubles croches.

      Tu joues d’abord quatre croches, puis croche deux doubles, puis croche pointée double. Tu répètes tout plusieurs fois, ça permet de bien te fixer les durées.

Laisser un commentaire

Attention : veillez à ce que votre commentaire soit lié à cette article, sinon il pourrait ne pas être publié. S'il n'est pas relié, vous pouvez utiliser le forum ou le formulaire de contact.