Quelques remarques à l’approche des auditions devant un jury

La fin de l’année arrive et avec elle vient souvent l’audition devant un jury tant redoutée des élèves musiciens. Voici quelques conseils pour vous aider à préparer et à traverser ce moment difficile.

1. Avant de passer devant le jury, jouez le plus souvent possible devant un maximum de personnes, n’importe où pour n’importe quelle occasion. Ne laissez pas la salle de cours ou le jury lui-même être le premier endroit où vous interprétez vos morceaux en public.

Il y a une énorme différence entre une première prestation et une pièce jouée pour la troisième ou quatrième fois, et cette différence peut faire que votre examen se passera bien ou pas. Les professionnels sont rarement satisfaits de leurs premières performances, quelle que soit la pièce, alors pourquoi devriez-vous vous attendre à réussir du premier coup ?

2. Laissez votre esprit vagabonder loin de votre instrument ou des morceaux à présenter.

Il est étonnant de voir comme notre esprit peut se retrouver très loin de notre musique dans les derniers jours avant un examen, parce que l’on est stressé. Dans ces conditions il peut être préférable de jouer d’autres morceaux ou de laisser un peu l’instrument de côté plutôt que de s’acharner sur un morceau, ce qui provoquera souvent encore plus de stress.

3. Demandez-vous combien de temps vous avez travaillé cette année (ou ce semestre).

A moins que vous n’ayez vraiment rien fait du tout, vous avez consacré du temps et de l’énergie pour apprendre votre instrument. Comptez là-dessus. Si vous vous êtes investi dans votre instrument, il vous serait difficile de ne montrer aucune amélioration. Ce qui nous amène à…

4. Rappelez-vous quel est le rôle d’un jury.

Généralement, le rôle d’un jury est d’examiner comment a évolué un musicien. Il ne s’agit pas de réaliser une performance « parfaite » puisque cela n’arrivera jamais, à moins d’un miracle (dans quel cas vous pouvez tomber à genou et remercier votre bonne étoile).

5. Demandez-vous « quelle est la pire chose qui puisse arriver ? »

Bien que cette question soit tout à fait légitime, certain n’oseront pas y penser. Pourquoi penser au pire possible ? Cela ne vous rendrait-il pas encore plus nerveux ? Et bien essayons…

Vous pourriez avoir un trou de mémoire. Je pense que c’est arrivé à tout le monde, y compris les meilleurs musiciens. Vous pourriez avoir à recommencer, vous pourriez avoir besoin d’une petite aide pour vous remettre en selle. Soit.

Quoi d’autre ? Vous pourriez manquer une note ou l’autre. Oui, cela arrivera certainement. Vos mains, ou tout autre partie de votre corps, pourraient trembler. Donc, respirez bien et prenez le temps de vous préparer. Si cela altère votre jeu ce n’est pas grâve, c’est arrivé à tout le monde.

Quoi d’autre ? Et bien je pense que c’est tout.

6. Mettez-vous à place des membres du jury et soyez déterminé à faire de votre mieux pour les impressionner et les émouvoir.

La plupart des examens ressemblent à un marathon où les professeurs doivent passer une journée, voire plusieurs, à écouter des élèves s’enchaîner. Pourquoi ne pas y aller en étant prêt à casser cette monotonie avec un bonne performance, en les impressionnant ?

7. Considérez le jury comme un chance de jouer de votre instrument.

Suite du point précédent, voyez l’examen comment un moment pour faire de la musique et pas uniquement pour prouver votre valeur en tant que musicien. Pendant que vous jouez, prenez le temps de vous écouter, comme si vous faisiez partie de l’audience.

8. Rappelez-vous que les jurés ne veulent que le meilleur pour vous. Essayez de ne pas les voir comme un peloton d’exécution.

Il peut y avoir de rares et malheureuses exceptions, mais les professeurs veulent généralement voir leurs élèves réussir, particulièrement lorsqu’ils ont fournit de grands efforts. Ils apprécient de voir de jeunes musiciens se développer au fil du temps et développer leur propre musique.

Il y a certaines occasions ou un professeur peut ne pas faire réussir un étudiant, mais cela est rarement une surprise pour cet étudiant et c’est peut-être le signe que quelque chose doit être changé.

C’est tout pour ces quelques conseils, je vous souhaite bonne chance pour vos auditions !

Découvrez Erica Sipes

Cette article est fortement inspiré d’un article d’Erica Sipes (en), pianiste et violoncelliste, avec l’accord de cette dernière.

Si l’anglais n’est pas un problème pour vous, je vous recommande fortement de lire son blog où vous trouverez de très bons conseils.

4 commentaires

  1. lina

    s’il te plaît Fnor je veux savoir des exercices pour éliminer le trac lors d’un concours ou examen. Et merci d’avance.

    Répondre
    • Fnor

      Salut lina, excellente question !

      Cependant il est un peu long d’y répondre avec un commentaire, je vais donc plutôt publier un article répondant à ta question. Je suis fort pris actuellement donc il faudra peut-être attendre quelques semaines, mais je n’oublierai pas ;)

  2. Apostrophe

    Bonjour Fnor et merci pour cet article ( certes un peu vieux mais que je relis pour la dixième fois à l’approche des examens de fin d’année )
    J’aurais voulu savoir si l’article que Lina demandait dans son commentaire était paru sur le site, et si oui ou il était disponible ? Merci par avance, et merci pour tous tes articles qui sont très instructifs.

    Répondre
  3. Juju

    Merci mon examen c’est dans deux heures j’ai trop peur merci pour tout ces bon conseil bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

Attention : veillez à ce que votre commentaire soit lié à cette article, sinon il pourrait ne pas être publié. S'il n'est pas relié, vous pouvez utiliser le forum ou le formulaire de contact.