Défi : un mois de lecture à vue

Cela fait un moment que je cherche à améliorer ma lecture à vue car d’une part c’est très agréable de jouer un morceau qu’on découvre tout juste, et d’autre part ça permet d’aller plus vite dans le déchiffrage d’autres pièces. J’ai décidé de me lancer un défi qui durera un mois et puis d’en faire le bilan ici-même. Cela me motivera sans doute et l’expérience profitera à d’autres.

Ce que je propose c’est que vous y participiez aussi afin que nous puissions comparer nos expériences à la fin du défi !

En quoi cela consiste-t-il ?

Le défi que je vous propose est de jouer un morceau à vue par jour, pendant un mois. Il doit s’agir d’un morceau que vous ne connaissez pas, où les deux mains sont écrites et d’une longueur raisonnable – disons 8 à 24 mesures.

Je vous conseille de prendre des morceaux nettement en dessous du niveau de ce que vous jouez habituellement. Cela ne sert à rien de mettre la barre trop haut, mieux vaut commencer avec quelque chose de trop facile puis augmenter la difficulté.

Pour ceux qui jouent depuis quelques mois seulement, choisissez des morceaux avec uniquement la clé de sol. Les plus avancés peuvent lire la clé de fa, voire quelques dièses et bémols. Normalement, vous trouverez des morceaux assez faciles dans les premiers livres de partitions que vous avez utilisés et ils conviendront parfaitement. Assurez-vous juste de ne pas les connaître pas cœur ;)

Quelques règles

Pour que cette lecture à vue soit vraiment utile, il faut se fixer quelques règles :

  • vous ne devez pas vous arrêter, et surtout pas recommencer ou reprendre une partie !
  • vous devez garder un tempo constant (vous pouvez utiliser le métronome), ne partez pas trop vite sinon vous n’arriverez pas à suivre.

Et c’est tout !

Comment aborder une lecture à vue ?

Vous l’aurez remarqué : rien n’interdit de lire la partition avant de la jouer. Alors il ne faut pas s’en priver !

La première chose à faire est de regarder la signature du temps (on ne joue pas un 2/4 comme un 3/4) et les bémols/dièses éventuels. Si vous les oubliez, ça ne sonnera pas du tout pareil !

Ensuite, regardez les notes que vous allez utiliser et essayez de trouver la position idéale. S’il n’y a que cinq notes, utilisez vos cinq doigts ! Ça ne sert à rien de s’embarquer dans des passages de pouce inutiles. Vérifiez également que les rythmes ne posent aucun problème, répétez-les mentalement sinon. Essayez aussi de cibler les passages difficiles afin de savoir ce qui vous attend.

Maintenant vous pouvez vous lancer : l’idée d’une lecture à vue est que les yeux doivent toujours être en avance sur ce que vous jouez. Essayez de toujours lire quelques notes plus loin que l’endroit où vous êtes. Je sais que c’est difficile, mais c’est à force de pratiquer que ça rentrera !

À dans un mois pour le bilan !

10 commentaires

  1. Kyraan

    Salut. Je compte m’y mettre aussi car je trouve que c’est une très bonne initiative! Je ne promets pas de suivre le programme jusqu’au bout mais si je le fais, j’en ferais part ici.

    J’en profite aussi pour te féliciter pour ce site que je trouve très bon, et convivial.

    Répondre
  2. Babilomax

    Bonne idée !
    Je pars pour une semaine loin de mon piano, et je ne disposerais que d’un synthé tout pourri ; mais je pourrais toujours réaliser ce challenge !

    Répondre
  3. Loreen

    Cela m’aurait bien plu ! mais impossible de le concretiser pour l instant….. un prochain defi, peut etre, si tu en lances un autre :)

    Répondre
  4. Kyraan

    Salut,
    Vas-tu poster des debriefing de ton parcours pendant le mois du défi ou attendre la fin du challenge pour cela? Il aurait été bien vu que chacun fasse part des morceaux qu’il a joué, des difficultés qu’il a rencontré, etc. Cela pourrait être enrichissant pour tout le monde.

    Répondre
    • Fnor

      Je n’avais pas songé à faire des bilans intermédiaires, mais c’est une très bonne idée ! Cela permettra de partager ses difficultés et d’éventuellement recevoir des conseil pour corriger le tir lors de la suite du défi (pour moi comme pour les visiteurs).

      Malheureusement mes journées ne font que 24h et j’aimerais aborder d’autres sujets au cours de ce mois, je ne pourrai donc pas en faire tout le temps. Mais un débriefing à la moitié du défi ça doit être faisable ;)

      Pour tout le reste c’est prévu. Etant donné que j’utilise les morceaux d’une méthode pour piano pour mes lectures à vue, je compte même dédier un article complet à la critique de cette dernière.

    • Fnor

      Non, j’utilise « les joies de la première année de piano » de D. Agay.

      Cette méthode n’est pas consacrée à la lecture à vue mais plutôt à apprendre à jouer. Bien que ce soit des morceaux « de première année » il y en a des coriaces en lecture à vue. C’est d’ailleurs sur les conseils de mon professeur que j’ai acheté ce livre, pour la lecture à vue.

  5. AlainT

    Autant que j’ai pu en juger, « la magie du déchiffrage » est un super bouquin pour les très bons, donc pas pour moi! Ma prof considère que l’ouvrage est destiné à des étudiants avancés, limite conservatoire. Il n’y a qu’à voir les exemples proposés (pas spécialement simples!). Essayer de lire une partition de piano à deux portées en plaçant l’oeil entre les lignes n’est pas à la portée (c’est le cas de le dire) de tout un chacun ….
    Excellent livre, sûrement, mais pour les déjà bons!
    Celà dit, faites un tour sur le site « piupiano.com ». L’auteur présente le début d’une méthode systématique d’apprentissage de la lecture à vue que je trouve excellente. Les extraits de pièces qu’il donne sont par contre trop compliqués à mon humble avis.
    De quelque côté qu’on aborde le sujet, l’apprentissage de la lecture à vue est long. Il n’y a qu’à comparer au temps que nous avons consacré à l’apprentissage de la lecture de textes!
    Lire un petit extrait chaque jour semble incontournable.

    Répondre
  6. Antoine

    Depuis que j’ai arrêté mes études pianistiques (il y a de cela déjà 3 ans), je fais surtout de la lecture à vue et je remarque que celle-ci c’est nettement améliorée depuis! Je passe souvent à travers des anthologies nouvelles en les lisant à vue.
    Cependant, j’ai l’impression qu’à force de pratiquer ma lecture à vue, ma détermination pour apprendre et maîtriser un morceau est moindre, puisque je peux déjà le jouer « correctement » (on s’entend que ça reste de la lecture à vue et que c’est loin d’être parfait).
    Quelqu’un a un truc pour vraiment se décider à apprendre des pièces par soi-même comme on le fait avec un(e) professeur(e)?

    Répondre

Laisser un commentaire

Attention : veillez à ce que votre commentaire soit lié à cette article, sinon il pourrait ne pas être publié. S'il n'est pas relié, vous pouvez utiliser le forum ou le formulaire de contact.