Les exercices techniques au piano (gammes, arpèges, octaves, Hanon…) sont des sujets qui reviennent très souvent dans la sphère des pianistes amateurs. Cela vaut donc la peine de refaire le point à ce sujet !

Exercices techniques vs Etudes techniques

Exercices techniques

Les exercices techniques, qui n’en a pas entendu parler ?

Je tiens à préciser que quand je parlerai d’exercices techniques dans cet article, il s’agira d’exercices qui ont été spécifiquement prévu pour travailler la technique, et uniquement la technique : les gammes, les arpèges, les exercices du Hanon ou de Brahms…

Cela n’inclut pas les études techniques (que ce soit de Liszt ou Chopin, mais aussi de Heller, Burgmüller, etc.) où l’objectif est de travailler un aspect technique dans un contexte musical et harmonique.

Enfin, il n’est pas non plus questions des « exercices dans les morceaux » où l’on isole un passage difficile pour le maîtriser plus facilement.

Je le répète donc, il s’agit principalement des gammes, arpèges, Hanon, Brahms et autres exercices sans contexte musical.

 

Les exercices techniques au piano

Autant vous le dire tout de suite, il n’y a pas de réponses à la question « faut-il pratique des exercices techniques ? ». Certains en font et ont de très bons résultats, d’autres n’en font pas et jouent tout aussi bien.

Je laisse des pianistes professionnels, un peu plus calés que moi, en parler !

 

Certains pianistes sont pour

Et le meilleur exemple est sans doute le pianiste français François-René Dûchable. Je le laisse parler :

On le retrouve notamment avec des études de Chopin sur le plateau de La boîte à musique de Jean-François Zygel.

Pour résumer son point de vue, faire des exercices permet de se préparer aux difficultés que l’on rencontrera dans les morceaux, sans dénaturer ces morceaux en faisant de la technique dessus.

 

Certains pianistes sont contre

Comme Martha Argerich, qui parle également d’exercices techniques, qu’elle a très peu fait :

Et elle résume très bien son point de vue :

Ce n’est pas parce que tu as travaillé un livre d’exercices et qu’il y a cette difficulté X qui apparaît que tu vas pouvoir la réaliser dans l’oeuvre, parce qu’elle est mise différemment. […]

Si tu travailles des tierces, cela ne veut pas dire que tu peux jouer l’étude en tierces de Chopin.

Elle faisait sa technique sur les œuvres mêmes.

 

Bonus : deux émissions consacrées à la technique pianistique

Le pianiste Philippe Cassard propose également deux émissions consacrées à la technique pianistique dans son « matin des musiciens du mercredi » :

  1. Petit précis de technique pianistique (10 avril 2013)
  2. Aspects de la technique pianistique (26 mars 2014)

Dans ces émissions, ils abordent de très nombreux compositeurs : Beethoven, Liszt, Czerny, Hanon, Heller… Merci à Dobrmann et Kerovine pour les avoir signalées à leur sortie !

Je préfère vous prévenir, il est très critique envers les exercices techniques purs (et en particulier Hanon), par contre il propose quelques « exercices dans les morceaux », notamment pour des gammes et arpèges rapides ! Regarder vers le milieu de la première émission ;)

 

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?

Etant donné qu’il y a beaucoup de pianistes qui commencent à passer par ici, je serais curieux de connaître votre avis ! Est-ce que vous utilisez des exercices techniques, pourquoi, et est-ce que vous avez observé des résultats sur votre jeu ?

Pour ma part, je n’utilise pas d’exercices techniques, premièrement parce que mes professeurs ne m’en ont jamais demandé. Je leur avais posé la question, mais ils répondaient « des exercices techniques ne peuvent pas faire de mal, mais ce n’est pas primordial ». J’ai essayé un peu tout seul (principalement le Hanon), mais je n’ai pas vu de résultats clair donc j’ai arrêté.

C’est également une question du temps, car il faut pouvoir rentrer ces exercices dans son horaire ! Actuellement je préfère apprendre des morceaux que travailler des exercices techniques, mais si j’avais 6h par jour pour le piano, mon avis serait sans doute différent.

En revanche, j’abuse des « exercices dans les morceaux ». C’est-à-dire que quand j’ai des difficultés dans un morceau, j’isole le passage et j’applique différents exercices directement avec les notes du morceau. J’en ai déjà parlé pour les grand déplacements et le rythme magique (parce qu’il a fait des miracles pour moi :p).

Et vous, qu’est-ce que vous faites ?!