Humeur Piano sur Twitter et Facebook

C’est peut-être un effet de mode, toujours est-il que les réseaux sociaux tels que Twitter et Facebook font désormais partie intégrante de la vie de nombreux internautes.

Afin d’être au plus près de ses visiteurs, Humeur Piano vient de se doter d’un compte sur ces deux sites. Vous pourrez désormais suivre son mur et ses tweets !

Pourquoi s’être inscrit ?

Je vais vous avouer que personnellement je n’utilise pas ces deux sites. Ils fournissent un flux d’information tellement dense, et tellement peu structuré, que j’en ai le tournis à chaque visite. Je me suis créé un compte facebook il y a un certain temps – ce qui m’a permis de reprendre contact avec de vieilles connaissances, sur ce point ce site est très intéressant – mais mon compte croupir dans son coin depuis lors. Alors pourquoi créer un compte pour Humeur Piano ?

Eh bien je cherche actuellement à faire connaître le blog afin qu’il attire un peu plus de visiteurs : le but premier d’un site web est d’être vu ! Cela m’a semblé un bon moyen pour toucher un public plus large. Il y avait déjà des boutons « tweet » et « j’aime », il y a maintenant les comptes associés :)

Twitter Facebook
Humeur Piano est désormais sur Twitter et Facebook !

Quelle différence avec le site ?

Si cela avait été uniquement pour laisser un message automatique à chaque nouvel article (certains services le font très bien), je ne me serais pas inscrit car l’abonnement par RSS et par email remplit déjà très bien ce rôle.

Par contre, cela me semble un support idéal pour partager « en direct » les informations que je peux glaner sur internet qui peuvent être intéressantes sans mériter un article entier sur le site. Ce sera donc le petit plus pour les personnes qui me suivront. Mais rassurez-vous : le site reste ma priorité et vous y retrouverez toujours les informations vraiment intéressantes.

Vous remarquerez au passage que le menu a été légèrement modifié. L’abonnement par mail a également été mis en évidence. Il existait déjà mais semblait être peu utilisé.

Laisser un commentaire

Attention : veillez à ce que votre commentaire soit lié à cette article, sinon il pourrait ne pas être publié. S'il n'est pas relié, vous pouvez utiliser le forum ou le formulaire de contact.