Une histoire d’intervalles

Il n’est pas nécessaire de connaître tout le vocabulaire musical pour jouer du piano, mais il y a tout de même des notions simples qu’il faut connaître afin de comprendre ce que les autres disent. C’est le cas des intervalles. Je vais vous les expliquer ici et je vous renverrai à cet article à chaque fois que j’en parlerai.

En fait c’est très simple si on sait comment faire. Il suffit de compter les notes de l’intervalle, en comptant la note de départ et celle d’arrivée. Pour un intervalle « do-la » nous avons donc do, ré, mi, fa, sol, la soit 6 notes. De là nous pouvons nommer les intervalles.

Nb de notes Nom de l’intervalle
1 unisson
2 seconde
3 tierce
4 quarte
5 quinte
6 sixte
7 septième
8 octave

Tons et demi-tons ?

Un demi-ton correspond à la distance entre deux touches du piano, en tenant compte des touches noires. Ainsi si-do est un demi-ton.

Un ton correspond à deux demi-tons, do-ré est donc un ton.

Les secondes

Si vous regardez votre piano, vous remarquerez qu’il existe deux types de secondes différents. Les intervalles de type « si-do » et ceux de type « do-ré » (avec une note entre les deux).

On parle de seconde mineure (intervalle d’un demi-ton) et de seconde majeure (intervalle d’un ton).

Les tierces

C’est la même chose pour les tierces. On parle de tierce mineure pour les intervalles de 3 demi-tons et de tierce majeure pour les intervalles de 4 demi-tons.

Les quartes

Ici on ne parle plus de majeur et mineur, mais de quarte juste qui est composée de 5 demi-tons. Par exemple « do-fa » est une quarte juste.

Si la quarte comprend moins de 5 demi-tons, on l’appellera quarte diminuée alors que si elle en compte plus on l’appellera quarte augmentée.

Les quintes

On parle aussi de quinte juste qui comprend 7 demi-tons (exemple : do-sol). Si la quinte en compte plus ou moins que 7 on aura une quinte augmentée ou de quinte diminuée.

Les sixtes et les septièmes

On utilisera de nouveaux les termes majeures et mineures. Cependant on analyse rarement les sixtes et les septièmes. À la place, on fait ce qu’on appelle un renversement : on déplace la note la plus grave vers l’octave du dessus.

Ainsi do-la deviendra la-do, et on se retrouvera avec des secondes ou tierces. Pour avoir le bon résultat il suffira de prendre l’inverse. Par exemple la-do est une tierce mineur, do-la est donc une sixte majeure.

23 commentaires

  1. Loreen

    Bête question…ne faudrait-il pas expliquer, en qq mots , ce qu’est un ton et demi-ton ? Cela nous semble tellement simple pour nous…mais qqun qui n’a jamais fait de solfège, cela le sera moins :). Peut-être en as-tu déjà parlé ds un autre article ? me souviens plus :)

    Répondre
    • Fnor

      C’est expliqué dans la boîte noire, qu’on peut dérouler si on veut revoir ce que sont les tons et demi-tons :)

  2. Tefanii

    J’ai saisi le principe mais il faudra que je me repenche sur la question quand j’aurai un peu de temps pour bien assimiler tout ça.

    @Fnor, tu parles d’une boite noire à dérouler pour avoir plus d’infos sur les tons et demi-tons. De quelle boite s’agit-il ?
    Dans articles similaires j’ai « dièses et bémos pour chaque gamme » et « Comment trouver la gamme d’un morceau à partir des dièses et bémols »

    Répondre
    • Fnor

      Je parle de la boîte « tons et demi-tons » au milieu de l’article. Je l’ai modifiée afin qu’elle soit déroulée par défaut puisque cela ne semble pas évident :)

  3. BRETEL Annick

    moi c’est le rythme qui me pose probleme et les doigts je cherche les notes mes doigts ne sont pas souple et je ne sais pas comment faire pour les assouplir si vous avez un truc pour assouplir ses doigts et ses poignets merci

    Annick

    Répondre
    • Fnor

      Pour jouer du piano il faut être le plus détendu possible, les problèmes de souplesse souvient du fait que l’on est stressé et qu’on se crispe.

      Il peut existe quelques exercices pour se détendre (et là le forum est plus indiqué pour en parler), mais cela vient surtout avec le temps que cela vient. Donc il ne faut pas abandonner maintenant :)

  4. BRETEL Annick

    pouriez vous me dire sur quel note on doit jouer l’accord du ré mineur l’accord de ré c’est

    ré fa la mes l’accord du ré mineur je ne sais pas sur quel note je dois les jouer merci

    Annick

    Répondre
    • Fnor

      L’accord ré fa la est déjà un accord de ré mineur. L’accord de ré (majeur) est ré fa# la.

      Pour passer d’un accord majeur à un accord mineur il suffit de jouer la note centrale une touche plus bas (fa# -> fa). Et d’un accord mineur on joue la note centrale une touche plus haut pour passer à l’accord majeur.

  5. lilou-piano

    J’ai pas trop compris le renversement, quelqu’un peu m’expliquer comment une tierce mineure devient une sixte majeure ( ??? )

    Répondre
    • Fnor

      Un sixte mineure comprend 8 demi-tons (= touches), une sixte majeure en comprend 9.
      Une septième mineure comprend 10 demi-tons, une majeure en comprend 11.

      Mais ça fait beaucoup à compter ! Passer par la tierce pour calculer un sixte en fait un raccourci car on connait toujours l’intervalle d’une octave, 12 notes (ou demi-tons).

      Dès lors, pour calculer do-la… on sait que c’est une sixte. On sait aussi que la-do (la tierce pour compléter l’octave) est une tierce mineure (3 demi-tons).
      Dès lors do-la comprend 12 – 3 = 9 demi-tons, c’est donc une sixte majeure.

      Voilà donc l’idée derrière, mais pas besoin de calculer à chaque fois ;)

  6. Paul | pianopourtous.com

    Fnor, je ne sais pas si parler du nom donné à chaque intervalle est judicieux… Dans le cas des accords, on peut très bien s’en sortir en ne donnant que le nombre de demi-tons entre chaque note à jouer. Le vocabulaire n’est pas, à mon sens, très utile, d’autant plus que c’est plus compliqué (comme tu le mentionnes dans tes commentaires, avec les majeurs et mineurs – où il faut passer en demi-tons) que ce que tu dis dans l’article.

    Je pense que ça peut, au premier abord, décourager plus qu’encourager.

    Répondre
  7. jucyma

    @lilou-piano
    salut liloou-piano cest tres simple tu penses toujours au chiffre 9 ainsi une sixte(6)
    tuauras 9-6= 3 donc une tierce(3)
    une quarte(4) 9-4=5 donc une quinte etc…
    penser majeur donne mineur
    mineur donne majeur
    diminue donne augmente
    augmente donne diminue
    parfait donne toujours parfait
    voilà j’espere que j’ai ete simple A=

    Répondre
  8. Cxiouc

    Dans cette article tu écris ceci:
    Si la quarte comprend moins de 5 tons, on l’appellera quarte diminuée alors que si elle en compte plus on l’appellera quarte augmentée.

    Sa ne serai pas plutôt 5 demi-tons, si ce n’est pas le cas pourrai-tu m’expliquer car je ne comprend pas. Merci

    Répondre
  9. GARNIER

    Bonjour
    y a-t-il un lien entre le concept d’intervalle ( ex. : tierce majeure/mineure) et le concept d’expressivité de sentiments, d’humeur … concernant les modes majeur/mineur ?
    ou … dois-je comprendre que les qualificatifs (majeur/mineur) de ces 2 concepts sont seulement des homonymes ?

    vous remerciant de votre réponse

    Répondre
    • Fnor

      On dit effectivement que les morceaux écrit en mineur ont tendance à être plus tristes, mais ce n’est pas systématiquement le cas… La gamme mineur a ce non avant tout car elle est composée d’un tierce mineure, mais ne donnera pas que des morceaux tristes.

  10. dubrulle

    bonjour une quarte diminuée fait moins de 5 demi-tons…. c’est donc une tierce majeure alors?

    Répondre
    • Fnor

      C’est effectivement le même nombre de demi-tons et ils sonneront de la même façon. Quand on joue do-mi (tierce majeure) au piano, on joue les mêmes touches que pour do-fa bémol (quarte diminuée).

      L’appellation seconde/tierce/quarte/quinte/… dépend cependant uniquement du nom des notes (le nombre de demi-tons qualifie ensuite cet intervalle de mineur, majeur, diminué, juste…).

Laisser un commentaire

Attention : veillez à ce que votre commentaire soit lié à cette article, sinon il pourrait ne pas être publié. S'il n'est pas relié, vous pouvez utiliser le forum ou le formulaire de contact.