Les méthodes pour piano

Comme prévu, après avoir parlé des professeurs. Vient maintenant le tour des méthodes pour piano. Ces dernières possèdent plusieurs points communs avec les professeurs, mais ne vous y trompez pas : il ne s’agit pas de la même chose.

Découvrons-en un peu plus à propos des ces méthodes.

Les avantages des méthodes pour piano

Elles sont progressives. Autant au niveau du solfège que du piano, on vous apprend les chose par étapes afin de ne pas vous surcharger dde nouvelles informations.

La difficulté est croissante. Les méthodes présentent les morceaux dans un ordre étudié afin que chaque morceau se complique un peu, vous apprenant de nouvelles techniques. Cela permet de progresser et vous évite de vous attaquer à des oeuvres trop difficiles qui vous décourageront.

On vous explique comment faire. On vous met en garde contre les erreurs les plus courantes, et on vous explique comment jouer les choses. Les méthodes vidéo iront jusqu’à vous montrer comment s’y prendre.

Vous pouvez écouter le morceau que vous jouez (méthodes audio et vidéo uniquement). Avec internet, il est de plus en plus facile de trouver des enregistrements, surtout si les morceaux sont connus, mais ce n’est pas toujours le cas. Ici vous êtes sûr d’avoir un enregistrement de qualité.

Le prix attractif. A moins de suivre des cours dans une académie, une méthode pour piano sera souvent moins chère que des cours particuliers.

L’indépendance. Vous êtes maître de votre horaire et avancez à la vitesse que vous voulez.

Les inconvénients

Le risque d’attraper de mauvaises habitudes. Le principal inconvénient est que si malgré les conseils de la méthode vous adoptez une mauvaise technique, personne ne sera là pour vous le dire et vous traînerez cela sûrement longtemps. Il sera alors beaucoup plus difficile de corriger ce défaut que si vous l’aviez vu et corrigé tout de suite.

Vous n’apprendrez que les morceaux de la méthode. Elle vous donnera sûrement des outils pour en aborder de nouveaux, mais vous serez seul face à eux, alors qu’un professeur pourrait aborder n’importe quel morceau.

Vous serez seul avec votre instrument. C’est peut-être ce que vous voulez, mais il se peut que vous perdiez tous vos moyens dès que vous devrez/voudrez jouer devant quelqu’un. C’est dommage de savoir jouer d’un instrument mais d’être son seul et unique auditeur.

Conclusion

Une méthode pour piano ne remplacera pas un professeur, même si sur certains aspects, elle apporte la même chose. Par contre c’est sans doute un très bon complément d’apprentissage, certains professeurs utilisent d’ailleurs des méthodes pour piano lors de leurs cours.

L’utilisation exclusive de méthodes ne se justifie que si vous n’avez pas les moyens ou le temps de suivre des cours. Dans le cas contraire, prenez un professeur !

7 commentaires

  1. Antoine

    J’ai appris le piano par moi même mais c’est vrai que suivre une méthode est une option intéressante quand on ne peut se payer un prof particulier.
    Merci pour ces informations.

    Répondre
  2. Snoopy

    Tiens, tu te fais toi aussi spammer par des pub pour des méthodes de piano ? C’est la rançon du succès ! Sauf que moi, je me fais spammer par des vendeurs de chaussures… De là à penser que je joue comme un pied… ;))

    Répondre
  3. Loreen

    Je reste persuadée que pour bien progresser et bien jouer du piano, la présence d’un prof est indispensable à un moment donné. Bien sûr, il y a des exceptions :). Et puis, il y a ceux qui ont déjà pratiqué un autre instrument, fait du solfège, etc…mais on peut bien « pianoter » sans pour autant vraiment bien jouer :). Maintenant, tout dépend de ce que l’on veut atteindre comme objectif bien ^sur :)

    Répondre
  4. AlainT

    J’ai commencé le piano il y a 4 ans après 30 ans de guitare basse (je vous laisse deviner mon âge ….).
    Après quelques tatonnements, j’ai pris une prof qui m’a conseillé une méthode, la série de livres des époux Bastien, niveau « intermediate » (à priori le niveau élémentaire en France).
    La série comprend pour chacune des trois étapes un volume de théorie, un volume de technique et un volume de petites pièces des principales périodes du répertoire (baroque, classique, romantique et plus ou moins contemporain).
    Les auteurs sont des pédagogues professionnels (il y a aussi le concurrent Alfred) et la progression est réelle en même temps que facile à suivre. L’élévation progressive de la difficulté entretien la motivation et la prof corrige les défauts techniques. Je suis très satisfait de cette méthode (en anglais).
    Et celà ne m’empèche pas d’avoir un regard attendri sur le blues au piano, via les excellents petits livres de Pierre Minvielle-Sebastia (pas si facile que ça, le blues au piano ….).

    Répondre
  5. Ricky_007

    Bonjour,

    Je viens de commander un piano numérique…
    A toutes fins utiles le kawai ES-7…. j’espère avoir fait un bon choix.
    C’est dans le cadre de mes recherches et comparaisons que je suis tombé sur ce site qui est vraiment super.
    Pour des raisons de commodités et disponibilités je vais apprendre via méthode mais je pense venir régulièrement sur ce site pour les compléments d’informations.

    Bravo pour l’approche extrêmement didactique… je n’ai que de vagues notions de solfège qui vont être utilement complétées ici par les explications sur les accords et autres

    Un tout grand merci,

    Ricky

    Répondre

Laisser un commentaire

Attention : veillez à ce que votre commentaire soit lié à cette article, sinon il pourrait ne pas être publié. S'il n'est pas relié, vous pouvez utiliser le forum ou le formulaire de contact.