Règle d’or pour travailler un morceau en plusieurs parties

Dès que vos morceaux commenceront à faire plus de quelques portées, vous souhaiterez sans doute pouvoir travailler ces morceaux en plusieurs parties. C’est indispensable pour un travail appronfondi.

Le découpage dépendra de ce que vous souhaitez travailler, mais il y a une règle d’or à respecter.

Piano sheet

Diviser un morceau en plusieurs partie deviendra vite indispensable.

Si vous souhaitez travailler votre technique vous préférerez ne travailler qu’une mesure à la fois, voire notes seulement. Si vous souhaitez travailler l’interprétation, vous jouerez une phase mélodique qui correspond souvent à plusieurs mesures. Vous pourrez également travailler un passage plus long telle qu’une reprise ou une partie où la tonalité change.

Quelque soit le découpage que vous souhaitez faire, veillez à respecter la règle d’or qui est d’inclure et de jouer la première note de la partie suivante. Ainsi vous ne jouerez pas 4 mesures mais 4 mesures plus une note.

C’est une technique très simple mais elle est pourtant fondamentale. Si vous vous contentez de travailler les passages en oubliant d’inclure cette note, c’est comme si vous construisiez un mur avec uniquement des briques. Bien sûr vous arriverez à empiler vos briques mais dès qu’on le secouera un peu tout s’écroulera. Vous aurez des problèmes pour enchaîner les parties car vous n’aurez pas répété ces transitions.

Intégrer la première note de la partie suivante, c’est comme ajouter le ciment qui fera tout tenir ensemble : vous saurez exactement comment enchaîner les différents passages, même s’ils ont été travaillés séparément.

C’est un conseil simplissime – il n’y a pas besoin d’un bagage technique pour pouvoir l’appliquer, tout le monde le peut – mais si vous l’appliquez vous pourrez gagner un temps précieux et ainsi améliorer votre apprentissage :).

4 commentaires

  1. Lilou

    interessant… Je comprendsmieux maintenant pourquoi je n’arrive pas à enchainer mon Bach entierement sans hésitation ou fausse note (souvent)… et justement dans les passages charnieres ! ! !

    Moi j’ajouterais qu’il faut positionner sa main également dans la configuration qui suit…

    Lilou

    Répondre
    • Fnor

      Effectivement, je ne l’ai pas précisé explicitement mais c’est l’idée : on inclut la note suivante pour se retrouver dans une position déjà connue. Le doigté doit en effet être cohérent avec la suite, ça permet d’obtenir quelque chose de beaucoup plus fluide.

  2. GentleCat

    Pas bête du tout, je n’y aurais jamais pensé. Merci pour l’astuce. J’essaierai, car c’est vrai que pour ceux qui comme moi ont des problèmes pour enchaîner des parties trop différentes et prévoir les changements ça m’a l’air d’être bien utile mine de rien.

    Répondre
  3. BOROR Alain

    Il y a assez longtemps que je pratique ou je tourne un peu en rond pourtant chaque lecture sur un thème je découvre quasiment une clée.
    Par exemple cette technique pour liéer les parties est tellement logique et évidente pourtant beaucoup de gens intelligents n’y ont pas pensé .
    Merci donc pour cette clée qui pour moi est capitale.

    Répondre

Laisser un commentaire

Attention : veillez à ce que votre commentaire soit lié à cette article, sinon il pourrait ne pas être publié. S'il n'est pas relié, vous pouvez utiliser le forum ou le formulaire de contact.