Sonates de Beethoven triées par difficulté

Voici les 32 sonates de Beethoven ordonnées par difficulté. Cela vous aidera à choisir laquelle étudier en fonction de votre niveau d’apprentissage.

Ce classement provient du site IMSLP, lui-même basé sur le classement effectué par les éditeurs Bülow et Lebert. Je me permets de remettre le classement ici car de nombreux francophones évitent les sites anglophones et les recherches sont parfois infructueuses !

Voici donc le classé, de la sonate la plus facile à la plus difficile.

  1. Sonate pour Piano No.20 en Sol Majeur, Op.49 No.2
  2. Sonate pour Piano No.19 en Sol mineur, Op.49 No.1
  3. Sonate pour Piano No.25 en Sol Majeur, Op.79
  4. Sonate pour Piano No.9 en Mi Majeur, Op.14 No.1
  5. Sonate pour Piano No.10 en Sol Majeur, Op.14 No.2
  6. Sonate pour Piano No.1 en Fa mineur, Op.2 No.1
  7. Sonate pour Piano No.5 en Do mineur, Op.10 No.1
  8. Sonate pour Piano No.8 en Do mineur, Op.13 (« Pathétique »)
  9. Sonate pour Piano No.7 en Ré Majeur, Op.10 No.3
  10. Sonate pour Piano No.6 en Fa Majeur, Op.10 No.2
  11. Sonate pour Piano No.15 en Ré Majeur, Op.28 (« Pastorale »)
  12. Sonate pour Piano No.3 en Do Majeur, Op.2 No.3
  13. Sonate pour Piano No.12 en La♭ Majeur, Op.26
  14. Sonate pour Piano No.18 en Mi♭ Majeur, Op.31 No.3 (« la Chasse »)
  15. Sonate pour Piano No.11 en Si♭ Majeur, Op.22
  16. Sonate pour Piano No.4 en Mi♭ Majeur, Op.7
  17. Sonate pour Piano No.14 en Do♯ mineur, Op.27 No.2 (« Clair de Lune » ou « Moonlight »)
  18. Sonate pour Piano No.13 en Mi♭ Majeur, Op.27 No.1 (« Quasi una fantasia »)
  19. Sonate pour Piano No.17 en Ré mineur, Op.31 No.2 (« la Tempête »)
  20. Sonate pour Piano No.2 en La Majeur, Op.2 No.2
  21. Sonate pour Piano No.22 en Fa Majeur, Op.54
  22. Sonate pour Piano No.24 en Fa♯ Majeur, Op.78 (« à Thérèse »)
  23. Sonate pour Piano No.27 en Mi mineur, Op.90
  24. Sonate pour Piano No.26 en Mi♭ Majeur, Op.81a (« Les adieux »)
  25. Sonate pour Piano No.16 en Sol Majeur, Op.31 No.1
  26. Sonate pour Piano No.21 en Do Majeur, Op.53 (« Waldstein »)
  27. Sonate pour Piano No.23 en Fa mineur, Op.57 (« Appassionata »)
  28. Sonate pour Piano No.28 en La Majeur, Op.101
  29. Sonate pour Piano No.32 en Do mineur, Op.111
  30. Sonate pour Piano No.31 en La♭ Majeur, Op.110
  31. Sonate pour Piano No.30 en Mi Majeur, Op.109
  32. Sonate pour Piano No.29 en Si♭, Op.106 (« Hammerklavier »)

Remarquez que le classement tient compte de l’ensemble des mouvements d’une sonate. Il est possible qu’il y ait un mouvement relativement facile mais que le niveau donné soit élevé car il correspond au niveau du mouvement le plus compliqué de la sonate.

De plus comme tout classement il est discutable. Prenez-le comme une « estimation » plutôt que comme une vérité absolue !

14 commentaires

  1. Alexandre

    Très bon classement, discutable au niveau de la sonate en do dièse mineur, que je ne mettrais pas aussi difficile dans le classement :P

    Répondre
  2. ALEXIS

    Alexandre, pour la sonate au clair de lune(c’est celle dont tu parles?), les 2 premiers mouvements sont relativement faciles, mais le dernier est tres difficile, du niveau des grandes sonates comme la waldstein ou l’apasionata, ce qui peut expliquer qu’elle soit classée un peu haut :)

    Répondre
  3. Foifoi

    Certains éditeurs publient aussi des sonates de jeunesse de Beethoven, on arrive ainsi à 38 sonates. Je ne connais pas leur Op.
    Sonata No.33 In E Flat
    Sonata No.34 In F Minor
    Sonata No.35 In D
    Sonata No.36 In C (Easy)
    Sonata No.37 In G (Easy)
    Sonata No.38 In F (Easy)

    Sont-elles intéressantes pour un débutant ?

    Répondre
    • Fnor

      Effectivement, Beethoven a écrit ces sonates très jeune. Je ne les connais pas personnellement mais après quelques recherches il semble qu’elles soient plus abordables que les 32 « officielles » et qu’on puisse en faire une bonne interprétation après environ quatre ans de piano (cela varie en fonction des personnes, bien sûr).

  4. Sennar

    Oui, à Alexandre, la Sonate au Clair de Lune mérite largement sa place ;)
    à vrai dire, je l’aurais classée plus dure que la Waldstein, mais je pense que cela reste plus ou moins subjectif. Ayant joué les deux, la Waldstein reste plus reposante et par moments plus difficile : le troisième mouvement de la Clair de Lune, à part les mesures avec des grands accords, toutes les mesures contiennent des doubles croches (mis à part un pitit passage de rien du tout) — »
    Donc les moments difficiles de la Waldstein dépassent ceux du Clair de Lune, mais jouer les sept minutes du troisième mouvement non-stop ça représente un beau challenge… :)

    Répondre
  5. ALEXIS

    enfin waldstein cest sacrément long aussi; le dernier mvt fait 18 pages, je lai pas joué mais ca a lair tres costaud xD

    Répondre
  6. clochette

    Le classement est très interessant, mais dommage qu’il n’y ait pas associé le niveau (approximatif) pour jouer. Savoir qu’une sonate est plus difficile qu’une autre, c’est bien mais comment savoir si elle est abordable ?

    Répondre
  7. Romain

    Salut, j’ai quatorze ans je ne joue que depuis 3 ans et je voulais vous demander si c’était possible d’aller au conservatoire avec si peux d’années.. Je suis entrain d’apprendre les trois mouvements de la sonate opus 27 nr.2 de Beethoven, le troisième nocturne de Franz liszt, le premier nocturne de Chopin et la première étude opus 25 de Chopin.. Je joue entre deux et trois heures par jour! Dite moi quoi s’il vous plaît, c’est un passage assez important de ma vie je crois.. Et conseillez moi des morceaux pour bien progresser!!
    Merci d’avance

    Répondre
    • Fnor

      Pour le conservatoire, il faut généralement faire un examen d’entrée… c’est gratuit, donc tu ne perds rien à essayer ;)

      Pour les morceaux il y a une liste téléchargeable dans les articles repris dans le menu à droite.

  8. Sennar

    @ALEXIS
    Oui il est long, mais il y a des passages bien plus reposants que ceux de la Mondschein… (euh, clair de lune). Enfin, je commençais tout juste à travailler ce troisième mouvement quand j’ai posté mon précédent commentaire, je « reviens » un peu sur mes paroles, il est quand même plus difficile que le troisième mouvement de la sonate au clair de lune… MAIS : je le joue plus facilement quand même (après « facilement » ça reste très relatif — » ), parce qu’il me laisse respirer, les séquences difficiles durent rarement plus d’une page entière, et sont espacées par des mouvements plus simples et vraiment reposants… :)

    Répondre
  9. NickBorderline

    Pour avoir joué il y a un an le 3e et 4e mvt (rondo et presto) de la Waldstein ce que j’ai trouvé dur c’est d’assurer une prestation fluide sur l’ensemble. Je faisais 10 pages bien et trébuchais sur telle ou telle partie pas toujours les mêmes….ex les glissandos en octaves sur la fin sont difficiles à faire sonner régulièrement. Il faut être très agile des poignets ou peut être ruser en les faisant à 2 mains et en allégeant la main gauche. Nick

    Répondre
  10. Nicolas

    Bonjour
    Quelqu’un connaitrait-il un site qui propose des doigtés pour les sonates de Beethoven. Je les travaille seul et certains passages me laissent un peu pantois sur où ce que je dois mettre les doigts!

    Merci d’avance

    Nicolas

    Répondre
  11. Clo

    Bonjour Nicolas.Il y a un site qui propose des partitions avec doigtés, elles sont payantes. c’est noviscore.fr. J’en ai acheté . Sans problème.

    Répondre
  12. Greg

    @ALEXIS
    Salut, alexis, je te signale que le troisième mouvement est en soi difficile, mais à l’écoute ce n’est pas l’impressionque l’on a !

    Répondre

Laisser un commentaire

Attention : veillez à ce que votre commentaire soit lié à cette article, sinon il pourrait ne pas être publié. S'il n'est pas relié, vous pouvez utiliser le forum ou le formulaire de contact.