Suivre des cours au conservatoire/en académie ?

Après avoir parlé des professeurs, il me semble opportun de parler des académies et conservatoires qui proposent une solution intéressante pour recevoir des cours sans se ruiner.

C’est en effet le premier lieu d’apprentissage de la musique, mais son cadre implique plusieurs contraintes. Analysons cela.

Avantages

Les académies sont très peu chères. Etant financées par l’état, elles vous demanderont une cotisation fixe annuelle. On est généralement pas très loin des 20€ et plus que peuvent demander professeurs particuliers.

Les professeurs sont formés et expérimentés. Vous êtes certain que le professeur a une formation complète, autant au niveau pianistique qu’au niveau pédagogique. Les professeurs en académie ont souvent de nombreux élèves, ce qui leur confère rapidement une grande expérience dans l’enseignement du piano.

On côtoie d’autres musiciens. C’est particulièrement intéressant pour un pianiste qui passe le plus clair de son temps seul, à pratiquer. Vous pourrez ainsi rencontrer d’autres personnes et partager votre expérience, les cours se donnant généralement par groupe de deux.

L’examen de fin d’année nous donne un vrai but. Loin d’être un fardeau, l’examen final est l’occasion de vous entraîner encore plus afin de vous surpasser lors de l’audition. Encore une fois, cela évite de se renfermer au point d’être incapable de jouer devant quelqu’un.

On joue sur différents piano. Plus anecdotique mais toujours très plaisant, vous pratiquerez sur les pianos de l’académie. Cela vous permettra de jouer sur un piano droit voire un à queue même si vous possédez un piano électronique.

Salle de cours de piano

Une salle de cours

Inconvénients

L’horaire est fixe. Etant tenu par son horaire et les cours avec d’autres élèves, le professeur ne pourra pas déplacer vos cours si vous avez un imprévu. Notez qu’il n’est pas toujours possible de déplacer ses cours avec un professeur particulier non plus. Mais sachez qu’il est possible d’avoir des cours relativement tard, c’est encore possible après 20h.

Les cours sont relativement brefs et on ne peut pas en changer la durée. Généralement, vous aurez une demi-heure de cours par semaine si vous débutez. Au départ ce sera largement suffisant, mais cela pourra devenir gênant par la suite.

Il n’y a pas de cours durant les vacances scolaires. Mais peut-être partez-vous également ?

Généralement, vous serez obligés de prendre un cours de solfège séparé. Je pense que c’est intéressant, et que cela permet de séparer les problèmes au niveau de la lecture de partition et du jeu au piano, mais certaines personnes ne veulent absolument pas de cours de solfège.

Vous ne ferez pas de l’improvisation ni de l’accompagnement. En effet, les cours de piano sont des cours où vous travaillez en tant que soliste. Si vous souhaitez uniquement devenir accompagnateur, ce n’est pas une solution adaptée. Il existe par contre des cours d’harmonie qui vous expliquent la théorie musicale vous permettant d’improviser, d’accompagner et d’écrire.

Vous devez vous déplacer. Les professeurs ne viendront jamais à domicile, c’est à vous de vous déplacer.

Conclusion

A moins que vous ne souhaitiez ne faire que de l’accompagnement, les conservatoires/académies sont une très bonne solution pour apprendre la musique. Si il en existe une près de chez vous et que vous avez la possibilité d’y aller, n’hésitez pas ! Si cela ne vous suffit pas vous pourrez en complément utiliser une méthode pour piano, afin d’occuper vos heures de pratique.

7 commentaires

  1. Snoopy

    Salut Fnor,

    j’imagine que cette description correspond aux écoles de musique Belge ? Y’a-t-il un cursus ? Quels sont les niveaux ? Y’a-t-il une évaluation à l’entrée ? Et des limites d’âge ? Toi, tu vas à l’académie ou tu as un prof ?

    Ce serait intéressant de connaître comment ça marche en France. Je n’ai personnellement jamais mis les pieds dans un conservatoire.

    Répondre
    • Fnor

      J’ai essayé d’écrire cet article sans rentrer dans les détails pour qu’il soit valable quelque soit le pays (du moins la Belgique et la France, qui représentent la grande majorité des visiteurs). Cependant il est vrai que cela change tout de même assez fort et que je me suis naturellement tourné vers ce que je connaissais, notamment pour les prix.

      En Belgique on les appellera « académie » alors qu’en France c’est plutôt « conservatoire municipal ». Cependant, il ne faut pas confondre avec les conservatoires qui ont pour but de former les professionnels de demain : il s’agit avant tout d’un éveil musical et on part donc de zéro. Mais il est normalement possible de sauter des étapes si vous pratiquez déjà depuis un certain temps. Il y a bien sûr des cours pour adultes.

      En Belgique le cursus est composé de deux cycles, de 5 ans pour les enfants et de 4 ans pour les adultes.
      En France, il est composé de trois cycles :
      – Cycle préparatoire (3 à 5) ;
      – Cycle intermédiaire (3 à 5 ans) ;
      – Cycle supérieur (1 à 3 ans) ;
      Tu pourras trouver tous les détails ici : cursus musical en France.

      Au niveau des tarifs, je ne m’avancerai pas car cela me paraît un peu compliqué, surtout pour un Belge :d
      Il semble que cela dépend de la commune, du fait que tu y appartiennes ou non, d’un quotient familial calculé sur base des revenus, …

      Le moyen le plus simple est de faire une recherche pour un conservatoire municipal près de chez toi. Si tu trouves les informations précises, n’hésite pas à me les communiquer, je détaillerai clairement chacun des cursus :)

  2. Loreen

    Ajoutons également qu’en cours de promotion sociale (cours du soir) dans les conservatoires ou académie (il existe les deux en Belgique pour les cours de promotion sociale – adultes), il n’y a pas d’examens devant jury pour les cours « adultes » (sauf pour le solfège) mais bien pour les enfants et ados. Généralement, les professeurs sont moins « exigeant » même s’ils attendent des élèves adultes un certain travail :))

    Répondre
  3. kkn

    Je precise aussi que l’institution au conservatoire n’est pas utile si l’eleve a besoin de plus d’accompagnement de la part du professeur. En effet les cours au conservatoire ne durent que 30 minutes dans les débutes. Les professeurs voient les elevent se succeder en cours, et certains ont des facilité. Un eleve demandant plus d’attention sera abandonné car les professeur veulent simplement egayer leurs fiereté en s’occupant des eleves talentueux qui n’ont pas besoin d’eux. Et prefere abandonner les eleves motivé mais dans le besoin car ils n’ont pas l’habitude de faire de la pedagogie et par flemme de s’engager en tant que prof ou de reflechir. Donc avant d’aller au conservatoire, ayez d’abord des parents, presents, et ayez un autre prof particulier pour faire le travail du prof. C’est comme ca que les professeurs de conservatoire se sentiront utile.

    Répondre
    • Fnor

      Je ne suis pas du tout d’accord avec ce que je lis là, les professeurs sont une aide précieuse pour les élèves. Je dirais même que c’est plutôt les professeurs particuliers qui évaluent parfois le niveau d’un élève avant de l’accepter ou non. J’avoue que 25 minutes c’est assez limité (quoi qu’on puisse déjà faire beaucoup en se préparant avant de venir), mais c’est le système qui le veut, pas les professeurs.

      Si tes remarques portent sur l’apprentissage du solfège, hormis les quelques notations spécifiques au piano ce n’est pas le rôle du professeur. Il y a des cours prévu expressément pour cela. Ce serait comme demander à un professeur de mathématiques d’apprendre à lire à ses élèves…

      Tu as peut-être eu une mauvaise expérience avec un professeur, mais il ne faut pas généraliser aussi vite.

  4. diatosoldo

    Bonjour je redécouvre cet article via Facebook et je viens mettre mon petit commentaire ..
    Pour la France, l’enseignement dans les Conservatoires est de très bonne qualité, bien sûr. Il y a des conservatoires municipaux et aussi régionaux dans les grandes villes.
    Le reproche que je leur ferai, en temps qu’adulte, c’est qu’ils ont une vision un peu « élitiste », ils préfèrent former les très jeunes (et aussi les très bons ..).
    De ce fait, trouver une place en 1ère année de piano en tant qu’adulte relève un peu de l’utopie (expérience vécue) et c’est quasiment impossible, surtout dans les conservatoires des grandes villes.
    Malgré tout, il y a parfois des places en classe de solfège, pour les adultes : j’avais pu reprendre contact avec la musique il y a quelques années par ce biais, dans la ville où j’habitais et cela m’avait beaucoup apporté. Par contre pour avoir des cours d’instrument, le piano était hors de question, il restait éventuellement des places en basson ou tuba ou des choses de ce genre !

    Répondre
  5. Yoda

    A l’académie ou je suis en Belgique ,c’est 5ans pour les enfants(2x2h/semaine) et 3 ans pour les adultes(1x 2h/semaines)et ce pour le cours de solfège. Pour le piano c’est une foie par semaine 25 minute(deux élèves par prof(Les heures de cours étant de 50 minutes). Le cycle complet de piano est de neuf ans si on ne double pas.Pour le prix, si on ne bénéficie pas de réduction spécial e on paye 175€/ans.Et pour ceux qui veulent en faire leur profession, il y a le conservatoire qui compte 7 ans d’étude je pense mais je ne suis pas sûr.

    Répondre

Laisser un commentaire

Attention : veillez à ce que votre commentaire soit lié à cette article, sinon il pourrait ne pas être publié. S'il n'est pas relié, vous pouvez utiliser le forum ou le formulaire de contact.